Egalité Professionnelle

Lapeyre a à cœur de promouvoir et d’encourager l’égalité professionnelle.

 

En application des articles D.1142-3 et suivants du Code du travail, vous trouverez ci-dessous les résultats obtenus par les sociétés de l’enseigne concernant l’index « égalité professionnelle » pour la période du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2020.

 

Siège : 

Le niveau de résultat global obtenu par la société LAPEYRE SERVICES est de 89 /100.

Ce résultat global a été calculé au travers des indicateurs suivants :

  • Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 34/40
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes : 20/20
  • Ecart de taux de promotions entre les femmes et les hommes : 15/15
  • Pourcentage d’augmentation à un retour de congé de maternité : 15/15
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 5/10

————————————–

Réseau : 

Le niveau de résultat global obtenu par la société DISTRILAP  est de 88 /100.

Ce résultat global a été calculé au travers des indicateurs suivants :

  • Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 38/40
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes : 20/20
  • Ecart de taux de promotions entre les femmes et les hommes : 15/15
  • Pourcentage d’augmentation à un retour de congé de maternité : 15/15
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 0/10

————————————–

Usines :

Le niveau de résultat global obtenu par la société AZUR PRODUCTION est de 89/100.

Ce résultat global a été calculé au travers des indicateurs suivants:

  • Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 39/40
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes : 35/35
  • Pourcentage d’augmentation à un retour de congé de maternité : 15/15
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 0/10

 

Le niveau de résultat global obtenu par la société COUGNAUD est de 86/100.

Ce résultat global a été calculé au travers des indicateurs suivants:

  • Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 38/40
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes : 20/20
  • Ecart de taux de promotions entre les femmes et les hommes : 10/15
  • Pourcentage d’augmentation à un retour de congé de maternité : non calculable
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 5/10

 

Le niveau de résultat global obtenu par la société PASTURAL est de 89/100.

Ce résultat global a été calculé au travers des indicateurs suivants  :

  • Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 39/40
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes : 35/35
  • Pourcentage d’augmentation à un retour de congé de maternité : 15/15
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 0/10

 

Le niveau de résultat global obtenu par la société OUEST PRODUCTION est de 92/100.

Ce résultat global a été calculé au travers des indicateurs suivants :

  • Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 38/40
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes : 35/35
  • Pourcentage d’augmentation à un retour de congé de maternité : non calculable
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 5/10

 

Le niveau de résultat global obtenu par la société GAM est de 67/100.

Ce résultat global a été calculé au travers des indicateurs suivants:

  • Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 17/40
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes : 35/35
  • Pourcentage d’augmentation à un retour de congé de maternité : 15/15
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 0/10

 

Le niveau de résultat global obtenu par la société LAGRANGE PRODUCTION est non calculable.

Ce résultat global a été obtenu au travers des indicateurs suivants :

  • Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : Non calculable
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes : 15/35
  • Pourcentage d’augmentation à un retour de congé de maternité : Non calculable
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 0/10

 

Le niveau de résultat global obtenu par la société GIRAUD est non calculable.

Ce résultat global a été obtenu au travers des indicateurs suivants :

  • Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : Non calculable
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes : 15/35
  • Pourcentage d’augmentation à un retour de congé de maternité : Non calculable
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 5/10

 

Le niveau de résultat global obtenu par la société CORDIER est non calculable.

Ce résultat global a été obtenu au travers des indicateurs suivants :

  • Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : non calculable
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes :25/35
  • Pourcentage d’augmentation à un retour de congé de maternité : non calculable
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : non calculable

 

Le niveau de résultat global obtenu par la société POREAUX est non calculable.

Ce résultat global a été obtenu au travers des indicateurs suivants :

  • Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : non calculable
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes : 25/35
  • Pourcentage d’augmentation à un retour de congé de maternité : non calculable
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 5/10

 

Le niveau de résultat global obtenu par la société MENUISERIES DU CENTRE est non calculable.

Ce résultat global a été obtenu au travers des indicateurs suivants :

  • Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : non calculable
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes : non calculable
  • Ecart de taux de promotions entre les femmes et les hommes : 0/10
  • Pourcentage d’augmentation à un retour de congé de maternité : 15/15
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : non calculable